Au Pays d'Elles

du trauma de l’enfance à la conquête de soi : Ma happy end, ma résilience, ma boite à trésors.
Ou comment l’Amour m’a toujours sauvée.

Ma boite à trésors

Tu connais la boite de Pandore ?

 

J’ai toujours aimé la mythologie, autant que j’aime les contes de fées.

La mythologie grecque témoigne de la représentation que se faisaient les anciens grecs du monde, et elle est un grand sujet d’inspiration pour les artistes. Pour moi, elle est telle une histoire d’un monde que l’on ne connait pas, un monde que l’on s’imagine pour mieux vivre dans le monde réel. Car la réalité est difficile, et qu’elle nécessite que nous fassions appel à des personnages, des héros – peu importe qu’ils soient des héros de romans, de films, de mythes, de légendes. Des dieux, des demi-dieux, des déesses.

Pandore fut créée sur l’ordre de Zeus qui voulait se venger des hommes pour le vol du feu par Prométhée. Elle fut ainsi fabriquée dans de l’argile et de l’eau et les dieux lui donnèrent différents dons, tels que l’habileté manuelle, la beauté, le talent musical, l’art de la persuasion, la curiosité, la jalousie, le mensonge.

Le mythe de Pandore repose sur une boite mystérieuse qu’elle devait garder fermée, mais sa curiosité la poussa à céder à son envie irrésistible de l’ouvrir. C’est ainsi que s’échappèrent tous les maux de la terre, et que depuis ce jour, mille calamités entourent les hommes de toutes parts. Malheureusement, l’espérance resta prisonnière de la boite.

Pandore a donc désobéi faisant ainsi déverser sur l’humanité ce que protégeait cet interdit.

Vous vous demandez sans doute quel rapport a tout cela avec ma boite à trésors ? C’était juste une manière pour moi d’écrire cet article comme si je racontais un mythe, et en même temps de vous dire mon intérêt pour la mythologie.

 

 

La boite de Thalia : et si j’avais été une déesse ?

« Quand un guerrier rencontre une déesse, il s’incline devant elle. Quand une déesse rencontre un guerrier, elle ne le laisse pas s’agenouiller. Le respect n’est jamais la soumission ou le pouvoir, mais la reconnaissance du chemin de l’autre… »

Alors si j’avais été une déesse, laquelle aurais-je choisi d’être ? Sans aucun doute un doux mélange de Aphrodite, celle qui avait le pouvoir d’influer l’amour et le désir parmi les dieux, les mortels et les animaux, de Héra, celle qui protégeait les femmes mariées et le lien sacré du mariage qui se crée lorsque deux âmes se lient dans une relation, et enfin Athéna, déesse de la sagesse, du raisonnement et de l’intelligence, une déesse combative pour rétablir la justice.

 

La boite de Thalia :  Comment je l’imagine

« La caverne dans laquelle vous redoutez de pénétrer contient le trésor que vous recherchez. »

Joseph Campbell

C’est ainsi que je l’imagine cette boite à trésors. Elle est une caverne d’Ali Baba. Je fais référence à ce récit d’origine persane Ali Baba et les quarante voleurs qui fait partie des contes Milles et une nuits. Ce récit nous conte l’histoire d’un homme pauvre qui va devenir riche car il découvre le pouvoir d’une phrase magique : « Sésame, ouvre-toi » qui lui permet d’accéder aux trésors accumulés dans la grotte. Bien-sûr, comme dans toutes les histoires, le pauvre bucheron va payer le fait de « voler » ce trésor, par de multiples mésaventures, mais la fin de ce conte prouve quand même que le bien l’emporte sur le mal, et que les vrais méchants sont punis.

Plus qu’une histoire d’un homme qui a la chance un jour de découvrir une multitude de trésors et d’or, il s’agit bien d’une bataille entre les vertus de l’honnêteté et de la gentillesse contre l’égoïsme, la cupidité, la malhonnêteté et la cruauté.

C’est ainsi que j’imagine ma boite à trésors : Elle est pleine de mes expériences malheureuses, de mes traumas d’enfance à mes chaos d’adultes, elle contient mes erreurs de parcours, mes dysfonctionnements, mes culpabilités, toutes mes larmes accumulées. Tout cela constitue un véritable trésor dans cette quête de moi après laquelle je cours depuis l’enfance.il s’agit bien d’un combat du bien sur le mal.

 

La boite de Thalia : Que contient-elle d’essentiel ?

« Qui n’a pas d’imagination, n’a pas d’ailes… »  

Mohamed Ali

Il y a dans cette boite l’imagination. Cet ingrédient est indispensable à ma vie. Heureusement, la vie m’en a pourvu et j’ai les ailes suffisamment grandes pour me créer sans cesse un monde où je peux enfin trouver la paix intérieure. Tous les jours je dois faire face à mes ruminations, mes angoisses, mes pensées obsédantes. Je dois me confronter à moi-même, à cette part de moi qui ne me veut pas que du bien. Nous sommes les propres investigateurs de notre auto-sabotage quotidien.

Alors je dirais que ma boite contient aussi la remise en question. C’est une preuve de courage, de maturité, de positionnement que d’être capable de se mettre face à ses responsabilités, ses tords et ses erreurs d’actes, de jugements et de pensées.

La personnalité narcissique ne se remet jamais en question : cette personnalité se caractérise par un sentiment de supériorité envers les autres, la personne a besoin de se sentir admirée et manque d’empathie. … Le narcissique ne doute jamais, il ne se fait donc pas de mal et ne se remet pas en question. Il peut même se sentir en dehors des lois.

 

La boite de Thalia : le courage d’être soi

« Celui qui veut du miel doit avoir le courage d’affronter les abeilles. » 

Proverbe africain

Le courage d’être soi, Jacques Salomé en parle très bien dans son livre « le courage d’être de soi’ dans lequel il nous montre au travers de ses propres « naissances » à lui-même, que la transformation est un travail quotidien qui nécessite aussi de combattre nos propres zones d’ombres. Ce courage se développe à partir de la confrontation avec soi-même et le dépassement de soi-même, c’est une véritable conquête comme celle que je raconte tout au long de mon récit de vie « Au pays d’elles, du trauma de l’enfance à la conquête de soi. »

 

La boite de Thalia : L’Amour résilience

« On peut aussi bâtir quelque chose de beau avec les pierres qui entravent le chemin. »

Goethe

J’en parle encore et toujours !

Parce que l’Amour me sauve de tout, me libère de tout, me donne la force et le courage sans déposer à l’intérieur de mon cœur ce qui pourrait l’amener à se noircir, et mourir à petits feux de mauvais sentiments.

Je raconte souvent que cet ingrédient m’a été donné à la naissance pour quelques bonnes fées qui se sont penchées sur mon berceau, mais la vérité c’est que j’ai la chance de pouvoir agir sur mes choix d’être la personne que je veux être, fière et grandie de mes propres décisions, convictions, révolutions.

 

Thalia Remmil

Mes prochains Chapitres Gratuits !



Instagram